logo-marguerite-louiseNOIR-ET-BLANC.png
image.jpg

Mathias Vidal, haute-contre

Ensemble Marguerite Louise
Gaétan Jarry, direction

France_Musique_logo_2008.png
Capture d’écran 2022-06-27 à 17.22.34.png
Capture d’écran 2022-06-27 à 17.28.45.png
Radio_Classique_logo_2014.png

RAMEAU TRIOMPHANT

Mathias Vidal

Rameau a été incontestablement le maître de l’opéra français du XVIIIème siècle, écrivant pour la scène de 1733 à sa mort en 1764. Ces trois décennies permirent la création d’une trentaine d’ouvrages lyriques, dans lesquels la place donnée à la voix de haute-contre à la française est considérable, au point d’être l’incarnation de la plupart des rôles-titres : Platée, Castor, Dardanus, Zoroastre, Hippolyte, Pygmalion….

Cette voix très particulière à la musique française fut incarnée du temps de Rameau par Pierre de Jelyotte, qui créa l’essentiel des grandes œuvres du Maître.

Le chanteur Mathias Vidal est aujourd’hui l’un des plus brillants représentants de cette tessiture de haute-contre, et l’un des meilleurs spécialistes de cette musique à laquelle il dédie une part importante de son travail lyrique. Il a par ailleurs chanté en scène la majorité des opéras de Rameau, et incarne avec d’autant plus d’évidence leurs personnages. Il a conçu avec Gaétan Jarry un programme des grands airs les plus brillants et les plus expressifs, en ajoutant deux paramètres  complémentaires : avoir la possibilité de chanter en récital les airs accompagnés d’un chœur (traditionnellement abandonnés pour raisons budgétaires), et présenter également des airs magnifiques de haute-contre qui ne sont pas ceux du rôle-titre (Thespis dans Platée, Calisis dans Les Boréades…)

Voici donc un florilège qui fait resplendir la voix éclatante de Mathias Vidal, pilier de l’Opéra Royal de Versailles où, de Mozart à Berlioz et Offenbach, il a aussi montré sa vaillante voix de ténor ; mais c’est évidemment dans les grandes œuvres baroques qu’il y est le plus « à la maison ». Pour un chanteur français passionné du répertoire XVIIème-XVIIIème, y enregistrer un récital du Haute-Contre de Rameau est donc un aboutissement !

PROGRAMME

Les Fêtes de Polymnie
Prologue : Ouverture

Dardanus
Acte IV - scène 3 : Air de Dardanus « Hâtons-nous, courons à la gloire… »
Prologue - scène 2 : Tambourins 1 & 2
Acte IV - scène 3 : Calme des sens (air tendre). Gavotte vive. Air de triomphe (vivement) – Trio des trois songes « Il est temps de courir aux armes… »


Les Indes Galantes
Acte I "Le Turc généreux" : Air pour les esclaves africains. Air de Valère « Hâtez-vous de vous embarquez… »

Platée
Acte I - scène 6 : Orage

Zoroastre
Acte IV - scène 5 : Air grave : Ballet pour les esprits infernaux

Naïs
Acte III - scène 5 : Air de Neptune « Cessez de ravager la terre ». Contredanse

Les Fêtes de Polymnie
Acte III - scène 7 : Air vif

 

Pygmalion
Scène 5 : Air de Pygmalion « L'Amour triomphe »

Dardanus
Acte V - scène 3 : Chaconne

Pygmalion
Scène 5 : Air de Pygmalion « Règne, Amour »

Castor et Pollux
Acte II - scène 5 : Air pour les athlètes. Air de Pollux

« Éclatez fières trompettes »

Les Boréades
Acte III - scène 3 : Air de Calisis « Jouissons, jouissons de nos beaux ans »
Acte IV - scène 4 : Entrée de Polymnie


Platée
Prologue - scène 3 : Air de Thespis « Momus, Amour, Dieu des raisins, formons un spectacle nouveau ». Contredanse en Rondeau. « Chantons Bacchus »

Les Fêtes de Polymnie
Acte II - scène 6 : Air d’Antiochus « Peuples heureux, unissez-vous à moi »

v3 - 19 DARDANUS - Chaconne_44k-16bMarguerite Louise
00:00 / 05:26

PRESSE

Rien – chez le ténor Mathias Vidal - ne parait fabriqué, factice, et cette franchise a bien des attraits. D'autant que Gaétan Jarry joue sur le même tableau. Son ensemble Marguerite Louise affiche une agréable opulence.

Diapason Magazine   - Loïc Chahine  - Été 2021

Il était temps que les projecteurs se concentrent sur le ténor Mathias Vidal avec le génial ensemble Marguerite Louise, dirigé par Gaétan Jarry !

 

Le disque du jour – France Musique - Émilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier  - 24/06/2021

Ainsi qu’on pouvait s’y attendre, toutes les qualités sont réunies… Le jubilatoire « Jouissons, jouissons de nos beaux ans », la force et la vigueur martiale de l’air de Pollux « éclatez, fières trompettes », la conduite de « Règne, Amour », l’intensité expressive des airs de Dardanus, il n’est pas de page qui n’appelle l’émotion. Le trio des songes, avec deux chanteurs du chœur, n’est pas moins admirable.

Forum Opera - Yvan Beuvard - 12/07/2021

I love the principle and the content of this recital, especially the inclusion of overtures, dances and ensembles… Soloists and the choir sound, to me at least, at their best when singing within themselves.

Early Music Review - David Hansell - 20/07/2021

 

Le souci des interprètes est le « dosage harmonieux » des expressions pour, finalement, avec une interpolation d’extraits orchestraux et une participation croissante des chœurs, faire du récital « un petit opéra à part entière »….  Mathias Vidal a tout pour nous livrer un récital majeur : timbre, clarté, diction et conduite des phrases musicales. Le chef Gaétan Jarry aborde les interludes orchestraux avec énergie, style et tact… Promesses de plaisirs. Contrat rempli. 

Le Devoir - Christophe Huss  - 13/08/2021

Un voyage avec Rameau lu avec conviction et sensibilité. 

Classica - Philippe Venturini -  Septembre 2021

 

Gaétan Jarry, à 35 ans, embrasse de plus en plus la scène lyrique, notamment aux côtés de Mathias Vidal avec qui il a enregistré un superbe Rameau Triomphant. 

Nouvelle Génération / Le Figaro / Radio Classique  - Thierry Hillériteau / Laure Mézan - 07/09/2021

Discographie complète